Château d'Eu
Logo AVE 
Accueil
Association
Bulletin
Calendrier
Grands Eudois
Grands événements
Le Vieil Eu
Librairie
Liens
Bergischer Geschichtsverein
 
Salle de lecture.

située au premier étage du local des associations 61 rue Jeanne d'Arc, elle est ouverte:

Sur rendez-vous

Courrier

Les Amys du Vieil Eu

Mairie de Eu

76260 EU

 

 

Les frères Leroy

Architectes

 

 

Catherine de Clèves, qui avait reçu en dot le comté d’Eu, invita plus d’une fois son époux, Henri de Guise dit le Balafré, à visiter cette région. Le voyage eut lieu pour finir en 1578. Le duc de Guise était accompagné du duc de Mayenne, son frère, et d’une foule de grands seigneurs de son parti. Le jour de son entrée à Eu, les bourgeois de la ville étaient vêtus aux couleurs du prince et de la princesse. Le duc de Guise, harangué par le maire, fut si content de la position de la ville et de l’accueil qu’il reçut des habitants qu’il résolut d’y faire construire un château.

La direction de la construction du château fut confiée à  Pierre Leroy, architecte natif de Beauvais. Il en dressa les plans et commença leur exécution en 1581, aidé par son frère Claude, mesureur-arpenteur. Le plan initial du château consistait en un vaste U : un bâtiment central dominait la vallée de la Bresle et deux ailes formaient les deux côtés, un vers la ville, l’autre vers le parc ; une grande cour d’honneur occupait le centre et des grilles fermaient l’ensemble. Finalement, ne furent construits que l’aile droite, qui constitue le château actuel, et la moitié du corps principal du logis, du côté de la rivière. L’aile droite fut augmentée d’un pavillon par la Grande Mademoiselle après 1660 ; en revanche le corps principal fut démoli en 1805 de façon à rétablir la symétrie des bâtiments construits. Une gravure représentant le plan initial du château d’Eu a été reproduite dans le livre Eu, par les gravures de son passé, publié par les Amys du Vieil Eu.  

Quelques années avant sa mort, Henri de Guise avait attiré les Jésuites à Eu pour propager la saine doctrine catholique ; il les avait aidés de ses deniers à fonder un collège.  Ainsi, presque à la même époque où Pierre Leroy dirigeait les travaux de construction du château, son frère Claude Leroy traçait les plans et dirigeait lui-même l’édification du collège d’Eu, en l’année 1582. Celui-ci prit la place de l’ancien hôpital normand et du jardin de l’Hôtel de ville. Le collège des Jésuites forme, avec la chapelle qui y est contiguë, une espèce de fer à cheval double. Un bâtiment, renfermant les classes, fut élevé à une époque postérieure par ordre de Catherine de Clèves. Claude Leroy ne put achever son œuvre car il mourut en novembre 1582, à Eu où il fut inhumé.

Il est regrettable qu’aucune rue, qu’aucune plaque ne vienne rappeler le souvenir de ces deux architectes qui contribuèrent, de belle façon, à embellir la ville d’Eu au seizième siècle.

 


©Copyright Les Amys du Vieil Eu. 2005-2010 Tous droits réservés